Qu'est-ce que la certification PEFC ?

Introduction

Dans un contexte où la préservation de la planète est un enjeu majeur, les forêts représentent des écosystèmes essentiels qu’il faut gérer d’une manière durable.

Par ailleurs les entreprises cherchent à développer leur dimension RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) en adoptant des comportements plus responsables qui vont contribuer notamment à la protection de l’environnement. Ces aspects sont de plus en plus importants pour les clients dans leur choix de consommation et de fournisseurs ou de marques.

C’est dans ce cadre que la certification PEFC a vu le jour en 1999 : quel est son rôle, son fonctionnement, comment être certifié… 

Autant de questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.


Sommaire

  1. Les forêts, la nécessité d’une gestion durable 
  2. Naissance et fonctionnement de la certification 
  3. Qui délivre la certification PEFC pour les entreprises ? 
  4. Quelles sont les obligations des entreprises certifiées ? 
  5. CHIRRIPO est certifié PEFC depuis 2016 

1 – Les forêts, la nécessité d’une gestion durable 

Les forêts sont des écosystèmes essentiels. Elles jouent un rôle crucial dans les cycles climatiques, la régulation des eaux, la protection des sols, la préservation de la biodiversité, la fourniture de ressources naturelles vitales et la régulation des gaz à effet de serre. Ce sont des puits de carbone importants indispensables à la lutte contre les changements climatiques.

Les forêts sont également des habitats pour de nombreuses espèces animales et végétales, ainsi que des lieux de culture, de spiritualité et de loisirs pour les communautés locales. Ellessont donc non seulement un patrimoine naturel mais aussi culturel et économique.

Face aux activités humaines telles que la déforestation, la production de soja, de cacao ou d’huile de palme, les forêts sont aujourd’hui plus que menacées et leur surface diminuent fortement (la forêt a perdu 100 millions d’hectares en presque vingt ans selon l’ONU).

La gestion durable des forêts est donc fondamentale pour assurer la préservation de la biodiversité et la pérennité des ressources. Elle vise à utiliser ces dernières de manière équilibrée et responsable. Elle implique la prise en compte des besoins économiques, sociaux et environnementaux à long terme, en veillant à ce que les forêts soient gérées de manière à maintenir leur productivité, leur biodiversité et leur capacité à fournir des services écosystémiques.

La certification des forêts et des produits forestiers, comme celle offerte par PEFC (Program for the Endorsement of Forest Certification), est un moyen de garantir que les produits forestiers proviennent de sources gérées de manière durable.

2- Naissance et fonctionnement de la certification 

La certification PEFC (Programme de reconnaissance des certifications forestières) a été créée en 1999 en réponse à la demande croissante de produits de forêt certifiés durablement. Le PEFC est une organisation non gouvernementale à but non lucratif qui a pour objectif de promouvoir la gestion durable des forêts à travers le monde. Elle est basée sur des principes de gestion durable, de participation communautaire et de responsabilité en matière de chaîne d’approvisionnement.

PEFC certifie la gestion durable des forêts et rassemble autour d’une vision multifonctionnelle
et équilibrée de la forêt dans 53 pays à travers le monde. Depuis 20 ans, PEFC France favorise l’équilibre entre les dimensions environnementales, sociétales et économiques de la forêt grâceà des garanties de pratiques durables et l’implication de 70 000 propriétaires forestiers et de plus de 3 100 entreprises en France.

La certification de la chaine de contrôle consiste à suivre les bois certifiés depuis la forêt, et tout au long de la chaine de transformation et de commercialisation, pour aboutir en bout de chaîne à un produit fini certifié PEFC.

À chaque étape, le bois certifié utilisé doit être clairement identifiable dans les stocks et sur les documents commerciaux des entreprises. La chaîne de contrôle concerne tous les maillons de la production, de la récolte du bois jusqu’à la commercialisation du produit en bois ou à base de bois (tel que le papier par exemple). Achats et ventes sont ainsi contrôlés et tracés, pour assurer au consommateur final une fiabilité maximale.

La certification PEFC est reconnue internationalement, les entreprises peuvent donc utiliser leur certification pour prouver leur engagement pour la gestion durable des forêts à travers le monde.

3 – Qui délivre la certification PEFC pour les entreprises ? 

La certification PEFC est attribuée par des organismes de certification indépendants accrédités par des tiers indépendants tels que l’IAF (International Accreditation Forum) ou l’ILAC (International Laboratory Accreditation Cooperation). Ces derniers ont pour mission de vérifier que les entreprises respectent les exigences de la certification PEFC en matière de gestion durable des forêts.

Les audits de certification sont réalisés par des auditeurs qualifiés ayant reçu une formation spécifique sur les normes de certification PEFC.

4 – Quelles sont les obligations des entreprises certifiées PEFC ?

Les entreprises certifiées PEFC ont des obligations en matière de gestion durable des forêts. Ces obligations incluent la mise en place de systèmes de traçabilité pour garantir que les produits de forêt qu’elles utilisent proviennent de sources gérées de manière responsable, ainsi que l’application de pratiques durables de gestion des forêts sur les terrains qu’elles possèdent ou gèrent.

Pour garantir la traçabilité, les entreprises doivent tenir des registres pour documenter les mouvements des produits de forêt à travers leur chaîne d’approvisionnement, incluant des informations sur l’origine, les dates d’achat et de vente, les numéros de lots, les informations sur les transporteurs et les destinataires, etc.

Les entreprises doivent également conserver des documents pour prouver qu’elles ont mis en place des systèmes de gestion de la chaîne d’approvisionnement efficaces et conformes aux exigences de la certification PEFC. Ces documents peuvent inclure des politiques, des procédures, des manuels d’opération, des formulaires et des comptes rendus d’audit.

Enfin, les entreprises certifiées PEFC peuvent être soumises à des audits réguliers pour s’assurer qu’elles respectent les exigences de la certification, ces audits sont réalisés par des organismes de certification accrédités indépendants. Si une entreprise ne respecte pas les exigences de la certification, elle peut être suspendue ou révoquée.

5 -CHIRRIPO est certifié PEFC depuis 2016 

Consciente de l’impact de ses activités économiques sur la planète et soucieuse du devenir des forêts, la société CHIRRIPO s’est engagée dans une démarche visant à garantir que ses approvisionnements en papier proviennent de bois issus des forêts durablement protégées en se fondant sur les référentiels PEFC. CHIRRIPO est certifié PEFC depuis 2016 et chaque année ses process sont audités par un organisme certificateur qui garantit le respect scrupuleux des obligations qui incombent au droit d’usage de la marque.

En apposant les logos PEFC sur ses produits, la société CHIRRIPO garantit que les fibres entrant dans la composition du papier à imprimer ont été tracées depuis la coupe du bois d’une forêt certifiée jusqu’au produit fini imprimé.

Allez plus loin…

Les papiers que CHIRRIPO utilise possèdent les certifications PEFC ou FSC pour les couchés classiques et PEFC Recyclé pour les papiers recyclés. Ses usines partenaires sont certifiées Imprim’Vert.

Les encres utilisées sont des encres végétales.

Elle utilise également des cartons recyclés et des emballages respectueux de l’environnement.

Elle a mis en place un dispositif de tri des déchets recyclables (verre, papier, toner de photocopieurs ou cartouches d’encre, métal, cartons, plaques offset, piles, batteries, composants électriques, néons, aérosol).

CHIRRIPO élimine conformément à la réglementation des déchets dangereux de la certification Imprim’Vert par les professionnels de la collecte et du traitement des déchets dangereux : fixateurs et révélateurs de plaques, solvants, chiffons d’essuyage et divers liquides pâteux.

Tous ces déchets sont collectés pour élimination et valorisation par une entreprise locale spécialisée privilégiant ainsi les circuits courts : bains de révélateurs (plaques ou autres), bains de fixateur, solutions de mouillage souillées, solvants souillés.

Les solvants sont sélectionnés sur leur point éclair et pour leur réduction de la concentration d’alcool isopropylique.

Enfin tous les collaborateurs CHIRRIPO sont sensibilisés à la gestion des déchets.

Au-delà de sa consommation de papier, la société Chirripo est consciente que ses serveurs informatiques ont un impact en terme de bilan carbone. C’est pourquoi, depuis 10 ans, elle s’engage à compenser ses émissions de GES en plantant des arbres via Reforest’Action.